Les conseils Malins-Plaisirs Publié par Pierre Brun, le 29/01/2020
6317 vues
Aucune note
Ballstretcher: le guide complet

Le BallStretcher et le ballstretching

Le ballstretching vous tente? Nous avons réuni pour vous tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'étirement des testicule. Des diverses sensations au choix crucial de votre ballstretcher, nous vous proposons de nombreux conseils afin de vous guider la pratique du Ballstretching.

Guide du ballstretcher: sommaire

  1. Qu'est-ce que le BallStretching ?
    1.     Quels sont les avantages du ballstretching ?

    Etirement des testicules temporaire ou permanent ?     Quels sont les risques du BallStretching et comment les éviter ? Pratiquer avec un ballstretcher

  1.     Comment mettre un ballstretcher ?

    Comment choisir son BallStretcher

Qu'est-ce que le BallStretching ?

Le BallStretching est une pratique dont le but est d'étirer ainsi que d'allonger le scrotum afin de le rendre plus ample. Que ce soit manière temporaire ou permanente, les accessoires et les techniques sont les mêmes.

Pratique étrange et relativement peu connue, le Ballstretching est pourtant une pratique assez répandue. Contrairement aux idées reçues, cette pratique ne se limite pas exclusivement aux pratiques BDSM. Le BallStretching s'y prête toutefois particulièrement bien et fait partie de la famille du CBT ou Cock and Ball Torture.

Quels sont les avantages du ballstretching ?

Pourquoi pratiquer le Ballstretching ? Que ce soit lors de séances SM ou pour l'esthétique, la pratique du BallStretching a beaucoup à offrir !

Votre scrotum est serré sur la base de votre pénis?

Vous souhaitez mettre en valeur vos testicules ou votre pénis en arborant un scrotum étiré ?

Vous voulez un paquet imposant, capable de montrer votre puissance en toute circonstance?

Le ballstretching comporte de nombreux avantages que nous vous proposons de découvrir dans cet article.

L'effet de balancier

L'un des symboles parmi les plus importants de la virilité, c'est votre paire de boules. Lourdes et imposantes, elles affirment votre position de Dominant. L'un des avantages du ballstretching est l'effet de balancier provoqué par un scrotum allongé.

Votre partenaire et vous allez adorer ! A chacune de vos allées et venues, ce balancement procure une sensation de contact excitante. Dans le même temps, elle ou il sent le poids de vos boules frapper sur son arrière train.

Des orgasmes plus puissants

Probablement le meilleur effet du ballstretching : des orgasmes bien plus puissants ! Tout simplement parce que l'éloignement des testicules vous oblige à forcer plus pour atteindre l'orgasme libérateur qu'est l'éjaculation. En règle générale, lorsque la peau du scrotum est trop tendue, vous avez plus de mal à faire durer vos rapports.

De façon plus technique, lors d'un orgasme, c'est tout l'appareil génital masculin qui se contracte. Les testicules se rapprochent donc progressivement de la base du scrotum avant l'éjaculation. Cette tension est d'autant plus forte que les testicules sont éloignés de la base.

Eloigner les testicules en les étirant permet de retarder l'orgasme et de le rendre plus puissant par la même occasion.

Un scrotum aussi esthétique qu'impressionnant

Pour mettre en avant vos attributs, les rendre imposants est idéal. L'étirement du scrotum rend véritablement vos testicules et votre paquet impressionnants.

Autant pour remplir votre pantalon que pour rendre votre partenaire folle de désir, l'augmentation de ce volume est nécessaire et souhaitable. Votre scrotum ainsi travaillé vous apporte également d'autres avantages lors de vos rapports en vous offrants des orgasmes plus intenses et puissants.

Votre virilité ainsi que l'augmentation de votre plaisir sont en jeu, des bénéfices non négligeables !

Plus de surfaces pour les caresses ou les tortures

Plutôt soumis ? Avec plus de peau, votre scrotum est prêt à être malmené lors de tortures toujours plus intenses.

Si votre scrotum a tendance à être serré et tendu, la pose d'un humbler, aussi appelé pilori de testicule, sera plus compliquée. L'étirement des testicules vous permet notamment de poser plus facilement ce genre d'accessoires BDSM.

Plus facile à attraper, griffer ou taper, votre scrotum allongé devient un terrain de jeux d'autant plus intéressant pour votre Maîtresse ou votre Maître.

Etirement des testicules temporaire ou permanent ?

Il est temps d'aborder une des questions qui suscite le plus d'intérêt chez ceux qui sont intéressés par cette pratique. Les effets du Ballstretching sont-ils temporaires ou permanents ?

Pour répondre rapidement, les deux sont possibles. Vous pouvez pratiquer le BallStretching de manière seulement occasionnelle ou encore pour obtenir un résultat quasi permanent.

Le Ballstretching peut tout à fait être pratiqué de manière occasionnelle et ce, sans provoquer d'effets permanents. Dans ce cas, limiter la fréquence des séances vous permet de récupérer entre deux. Vous pourrez tout de même profiter des effets immédiats à savoir une durée de vos rapports allongée ainsi qu'un orgasme plus intense.

Il faut savoir que la peau du scrotum a tendance à se retendre avec le temps. Si vous recherchez un effet permanent, vous devrez donc continuer à pratiquer même si vous avez atteint votre but. Certes avec moins d'assiduité, mais il vous faut quand même entretenir ce beau scrotum allongé acquis avec tant d'efforts.

Quel que soit votre but, et même dans le cadre de séances BDSM douloureuses, il est important de ne pas aller au-delà de son corps. Afin d'éviter les risques, il est donc important de s'écouter et de suivre ces quelques recommandations.

Quels sont les risques du BallStretching et comment les éviter ?

Comme toutes les pratiques BDSM, et tout particulièrement comme toutes les pratiques CBT, le Ballstretching comporte certains risques.

Les risques liés au BallStretching peuvent cependant être évités facilement avec un peu de bon sens et de retenue lors de vos séances. Pour mieux appréhender votre anatomie, vous pouvez consulter cet article Wikipédia.

Il faut savoir que le BallStretching est une pratique dont la progression est relativement lente. N'espérez pas étirer votre scrotum de 15cm dès la deuxième séance. Il convient donc de ne jamais forcer trop ou d'ajouter brusquement trop de poids. Une pratique régulière et très progressive est idéale.

Il est également très important de nettoyer votre ballstretcher neuf avant utilisation. Certains produits de protection appliqués avant emballage peuvent effectivement être allergisants ou irritants. Un nettoyage à l'eau claire et au savon doux devraient l'en débarrasser et vous assurer un certain confort.

En tant que Dominant, et si votre soumis manifeste une envie d'aller plus en avant dans cette pratique, préférez la frustration ! Les séances de faible intensité mais répétées sont préférables et amèneront également de meilleurs résultats sur la durée.

Dans tous les cas, si une blessure survient et que les douleurs persistent ou que l'aspect du scrotum n'est pas satisfaisant, il est impératif de consulter un médecin.

Ballstretcher et BDSM

Pratiquer avec un ballstretcher

Il est temps de se lancer dans les détails de cette pratique BDSM qu'est le ballstretching. Nous allons voir comment bien pratiquer et progresser avec votre ballstretcher pour atteindre les résultats souhaités.

Comment mettre un ballstretcher ?

La pratique du ballstretching n'est pas un jeu à prendre à la légère. Comme nous l'avons vu, soit vous souhaitez le pratiquer de manière occasionnelle et pimenter vos rapports avec plus de puissance, soit vous souhaitez vous offrir une belle paire bien portée aussi esthétique que puissante. Dans les deux cas, ces quelques conseils vous amènent sur la voie du plaisir !

Se préparer avant de poser le ballstretcher

Un peu comme pour pratiquer un sport, le ballstretching va vous demander une certaine préparation. Un bon échauffement vous évite un certain nombre de douleurs et d'inconforts tout en vous permettant de profiter un maximum de votre session.

Cette préparation se pratique seulement avec les mains, idéalement dans un bain chaud. Si vous ne pouvez pas vous mettre dans un bain chaud, mettez-vous simplement au chaud et réchauffez-vous également les mains.

Faîtes se rejoindre votre pouce et votre index pour former un anneau autour de votre scrotum. Puis faîtes glisser votre index vers la base de votre pouce jusqu'à un resserrement suffisant pour que vos testicules ne puissent pas remonter.

Le but du jeu n'est pas de se faire mal, mais bien de détendre cette peau selon ses capacités. Encore un fois, vous progresserez avec le temps et la pratique.

Une fois cette position acquise, tirez progressivement votre scrotum en direction de vos genoux tout en tirant sur votre pénis pour le ramener vers votre nombril. Quand vous arrivez au maximum, lâchez votre pénis puis tirez votre scrotum vers votre nombril jusqu'au maximum.

Répétez cette opération plusieurs fois. Vous devriez sentir votre scrotum moins tendu et prêt à porter un ballstretcher.

Comment poser un ballstretcher ?

Vos premières fois avec un ballstretcher doivent être agréables et vous procurer déjà un peu les sensations que vous souhaitez obtenir à long terme. Pour bien poser son ballstretcher sans se faire mal, voici quelques conseils.

La pose d'un ballstretcher doit se faire en douceur, particulièrement lorsqu'on a peu d'expérience. Les séances plus brusques viendront avec le temps si vous le souhaitez ! Tout dépend ensuite du ballstretcher choisi.

S'il s'agit d'un anneau de testicule souple, en silicone ou en TPR, il est nécessaire de l'étirer un peu pour permettre le passage des testicules et du scrotum. Commencez par glisser votre pouce, votre index et votre majeur à l'intérieur de l'anneau. Vous pouvez ainsi l'écarter et faire glisser vos testicules en douceur l'un après l'autre. Il ne vous reste qu'à retirer vos doigts, puis à glisser la bague en haut de votre scrotum. C'est en place !

Si le ballstretcher choisi est un strap, qu'il soit en cuir, similicuir ou autre, sa fermeture se fait généralement soit par pressions, soit par sangle. Dans ce cas, poser son ballstretscher est très simple. Il suffit de le refermer sur votre scrotum en prenant soin de retenir vos testicules vers le bas. Si la pose s'avère difficile, formez un cône avec le strap pour bloquer vos testicules puis glissez-le vers le bas en le fermant progressivement.

Pour poser un ballstretcher en acier, c'est en général plus facile. Ces anneaux sont en général en deux parties. Avec fermeture charnière ou vissée, placez une première partie du ballstretcher contre votre scrotum et verrouillez-le doucement afin d'éviter d'y coincer de la peau.

Combien de temps garder un ballstretcher ?

Le port d'un ballstretcher et le temps dépend de chacun. Pour savoir combien de temps un ballstretcher peut être gardé en place, il faut être attentif et s'observer. C'est particulièrement important pour les débutants qui doivent d'abord découvrir les sensations et les effets du ballstretching.

Certains sont capables de garder un ballstretcher 24h/24 et ce durant plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Mais de l'entraînement est nécessaire pour pouvoir y arriver. Ensuite, tout dépend du type de ballstretcher choisi.

Tout d'abord, il faut savoir quand le ballstretcher doit être retiré. Lorsque les testicules sont vraiment froids, lorsque le scrotum prend une couleur bleutée ou encore lorsqu'il gonfle, il est nécessaire de retirer immédiatement l'anneau. Si le retour à la normale ne se fait pas correctement, il faut consulter.

Ensuite, certains ballstretchers ne se prêtent pas à un port de longue durée.Un ballstretcher en cuir aura tendance à être irritant au bout de quelques heures. L'idéal est de choisir un anneau en silicone ou en acier. Ceux-ci sont moins irritants et plus agréables.

Si vous débutez dans l'étirement des testicules et souhaitez porter votre ballstretcher longtemps, préférez un anneau en silicone léger et de taille raisonnable. Vous pourrez par la suite augmenter la taille et le poids selon votre ressenti.

Choisir son but : temporaire ou permanent ?

Vous vous êtes bien échauffés et avez profité de vos premières fois avec plaisir, félicitations ! Il est temps de déterminer quel sera votre but avec le ballstretching. Plaisir temporaire et occasionnel ou allongement permanent pour profiter de tous les avantages.

Il y a donc de nombreux avantages à allonger son scrotum de manière permanente. Premièrement, vous allez faire profiter votre partenaire d'un sacré paquet imposant dont il ou elle sera fier. Vous allez également durer plus longtemps lors de vos rapports qui se termineront par des orgasmes bien plus intenses.

Que des avantages donc, mais quel en est le prix ? Vous devrez porter quasiment en permanence un ballstretcher lesté, de préférence en acier . Rien de plus. Autrement dit, vous prendrez autant de plaisirs à vous transformer qu'à profiter de votre transformation.

De manière occasionnelle, le ballstretching est une pratique très agréable qui vous apporte puissance et longévité lors de vos rapports. Votre partenaire aimera sans aucun doute sentir le poids de votre scrotum lui taper l'arrière train à chacune de vos allées et venues.

Toutefois, il est plus fréquent de se faire mal lorsque l'on a peu d’entraînement. Il faut donc être vigilant et ne pas tenter de se surpasser afin d'éviter certains désagréments.

Progresser oui, mais en douceur

Comme nous l'avons vu, le ballstretching est donc une pratique qui demande une certaine régularité. Le scrotum et l'appareil génital dans son ensemble sont assez sensibles et nécessitent de prendre des précautions.

Chaque nouveau pas doit être franchi en douceur pour pouvoir progresser sereinement et en toute sécurité. Après tout, en tant qu'homme, il s'agit de l'un de vos biens les plus précieux.

Notre conseil est donc de progresser pas à pas, tant au niveau du poids qu'au niveau de la longueur de travail. Il ne faut pas hésiter non plus à revenir en arrière si vous sentez que vous vous en imposez trop.

D'une manière générale, vous n'allongerez pas votre scrotum en ajoutant du poids. Vous vous offrirez plutôt de nouvelles sensations. L'allongement vient principalement avec le temps et la régularité.

Comment choisir son BallStretcher

Découvrons maintenant les différents types de ballstretcher ainsi que leurs particularités pour vous aider à choisir votre nouveau compagnon de jeux.

Pour ceux qui veulent pratiquer le ballstretching pendant leurs rapports, l'idéal est de commencer avec peu de poids. Il faut savoir qu'avant l'éjaculation, le scrotum se tend. Donc si vous choisissez de porter un ballstretcher lesté ou avec une longueur trop importante, vous risquez de vous faire mal.

L'idéal est donc le ballstretcher parachute auquel vous pourrez ajouter le poids voulu. Il vous permet de progresser à votre rythme sans vous imposer trop de contrainte.

Pour ceux qui souhaitent se lester hors de leurs rapports sexuels, la contrainte est différente. Porter des sous-vêtements chauds vous aide à garder la peau du scrotum souple et détendue. Vous pourrez alors porter différents types de ballstretcher. Le poids n'est cependant pas forcément indiqué. Un ballstretcher en cuir ou plastique doté d'une certaine longueur est plus approprié.

Le type de ballstretcher

Comme Malins-Plaisirs est surtout une boutique BDSM, nous ne nous limitons pas aux ballstretchers simples mais également aux accessoires SM qui ont la particularité d'étirer le scrotum.

Vous allez donc découvrir ici de nombreux types d'articles dont le point commun est le plaisir du scrotum et de son étirement.

Le ballstretcher parachute

Le ballstretcher parachute est probablement le plus connu de tous. Souvent en cuir, il forme un cône qui renferme vos boule en les tirant vers le bas. La plupart du temps, il est lestable et vous permet d'ajouter du poids et de l'ajuster selon vos envies. Pour nous, c'est probablement le meilleur accessoire pour débuter et progresser dans la pratique du ballstretching.

L'anneau testicule

L'anneau dédié au ballstretching est le plus souvent en acier ou en silicone. Simple, il est rarement possible de lui rajouter du poids. Toutefois, un anneau en acier pèse déjà lourd dans la plupart des cas. Vous en trouverez de nombreux sur notre boutique BDSM et nous nous efforçons de vous indiquer le poids de votre anneau dans la description de l'article.

Le crochet

Avec sa forme particulière, le crochet bloque les testicules dans le scrotum et les tire vers le bas. Lesté, il est possible de lui rajouter encore plus de poids pour plus de sensations.

L'écarteur

Démoniaque et réellement dédié aux séances SM les plus engagées, l'écarteur est un véritable instrument de torture. Souvent composé de deux plaques ou anneaux, le but est d'étirer le scrotum de force par l'intermédiaire d'une vis. Pour ceux dont la pratique est résolument engagée, c'est un accessoire de choix. A manier avec précautions.

L'allongeur

En cuir ou en silicone, le ballstretcher allongeur offre une extension sans poids, juste par sa longueur. Il est nécessaire de le choisir en fonction de son niveau. Il est idéal pour un port longue durée, voire permanent. Que ce soit pour débuter ou progresser, c'est un accessoire de choix !

Le splitter

Celui-ci est un peu particulier. En plus de tirer votre scrotum vers le bas, il sépare vos boules pour les aider à flotter un peu plus. Mis à part cette singularité, il est similaire au ballstretcher allongeur. Certains ball splitter en silicone sont même combinés à un cockring pour des senstions intenses lors de vos rapports.

Le humbler

Un véritable accessoire de bondage qui vous invite à des séances SM intenses et engagées. Le humbler, aussi appelé pilori de testicules, emprisonne votre scrotum tout en vous obligeant à garder une bonne position de chien soumis. Vous ne pouvez ni vous redresser, ni changer de position. Vous tenez également vos testicules à la disposition de votre Maîtresse ou Maître pour d'autres tortures telles que de petites frappes, griffures ou toute autre sévice. Un régal pour les amateurs de soumission et jeux SM.

Les pinces avec poids

Parce qu'on peut également étirer le scrotum de manière encore moins délicate, les pinces sont un accessoire à ne pas négliger pour le ballstretching. Munies de poids, elles tirent la peau du scrotum vers le bas tout en vous affligeant une délicieuse douleur. A combiner avec d'autres accessoires de bondage et de torture pour des séances SM interminables !

Conclusion

Le ballstretching est véritablement une pratique à part entière. Elle n'est pas nécessairement reliée aux pratiques BDSM mais y trouve d'un autre côté parfaitement sa place.

De l'amélioration de votre esthétique à l'amélioration de vos performances, le ballstretcher est selon nous un accessoire à tenter qui ne vous décevra pas.

Et pour ce qui est des pratiques de Discipline, de soumission mains également simplement de la torture, il y a véritablement un monde à explorer.

Nous espérons que vous avez pris du plaisir à nous lire et que nos conseils vous ont permis d'y voir plus clair et de choisir votre voie, entre jeux BDSM, allongement permanent et plaisirs décuplés. Et pour ceux qui souhaitent encore plus d'explications sur le ballstretcher et la pratique du ballstretching, voici, en anglais, un guide complet sur le sujet par Jarod Johansen.

C'est à vous de jouer !

Do NEVER follow this link or you will be banned from the site!