La torture des seins

La torture des seins

Pratique presque incontournable de toute bonne séance BDSM, la torture des seins existe depuis des siècles et à fait naître de nombreuses méthodes et accessoires tous plus vicieux les uns que les autres.

Le travail des seins peut être pratiqué à des degrés très différents, engendrant des sensations allant de l'excitation à de véritables souffrances. Loin des tortures médiévales, penchons nous sur cette pratique lors de laquelle le Dominant comme le soumis prennent beaucoup de plaisir.

Sommaire

  1. Les sensations de la torture des tétons
  2. La torture des seins par les pinces
    1. Comment préparer les tétons ?
    2. Comment bien poser ses pinces à seins ?
    3. Plaisirs SM : jouer avec la douleur
    4. Eviter les risques
  3. Quelles pinces à seins pour quels effets ?
    1. Les pinces à seins crocodile ou croco
    2. Les sticks à tétons
    3. Les étaux à seins
  4. Votre avis sur les pinces à seins



Les sensations de la torture des tétons


Vous débutez ou souhaitez débuter ? Voici ce qui vous attend !

Les sensations procurées par la torture des seins peuvent être radicalement différentes selon la manière de procéder, la préparation qui sera faîte sur les tétons ainsi que les pinces à seins et autres accessoires que vous pourriez utiliser.

En réalité, il existe deux grands types de torture des seins : la torture des tétons et le bondage des seins. La première se contente de maltraiter les tétons, la plupart du temps par pincement ou succion. Le bondage des seins, quant à lui, est le plus souvent réalisé à la corde et consiste à limiter l'afflux sanguin dans le ou les seins.

Dans les deux cas, la douleur commence lorsque la contrainte est retirée et dure jusqu'au retour à la normale de la circulation sanguine. Plus longtemps la contrainte aura été en place, plus douloureuses et intenses seront vos sensations, du simple picotement à de véritables et lourdes souffrances.

A ce stade et si vous souhaitez débuter, vous vous dites peut-être que vous allez éviter cette pratique. Rassurez-vous, nous allons voir comment pratiquer la torture des seins progressivement et en évitant les principaux dangers.

La torture des seins par les pinces

Comment préparer les tétons ?


Tous les tétons ne sont pas aptes à recevoir de belles punitions, du moins au début. Il est réellement possible de transformer des tétons réticents en de véritables points d'accroches généreux pour nos pinces à seins et autres étaux. Une pratique régulière ainsi que ces quelques conseils vont vous aider à y parvenir.

En effet, pour les débutants, et très particulièrement pour les hommes soumis, les tétons ne sont en général pas assez développés pour assurer une bonne tenue des pinces. Dans certains cas, la patience est de mise car il faudra quelques séances d'étirements avant des pouvoir poser le moindre accessoire.

Commençons donc par un peu de maltraitance avant de rentrer dans le vif du sujet ! Tirez, titillez, mordez même, ces tétons récalcitrants. Cela les aidera à gonfler et prendre du volume. Et si vous préférez vous concentrer sur autre chose, les suceurs de tétons peuvent faire le travail pour vous. Il en existe de différentes formes, de la simple poire de succion aux cloches, plus puissantes et robustes. Elles constituent par ailleurs une bonne approche pour les débutants en offrant des sensations similaires mais plus raisonnables que celles que vous auriez avec des pinces à seins.

Préparation des tétons

Vos tétons sont-ils biens gonflés et prêts à accueillir les pinces ? Commençons la torture !

Comment bien poser ses pinces à seins ?


Oui, bien poser ses pinces à seins, ce n'est pas forcément évident. La préparation des tétons joue un grand rôle dans l'efficacité de la torture que vous allez pratiquer !

Posée trop au bout du téton, la pince a tendance à glisser. Et même si elle venait à tenir en place, l'effet provoqué serait faible et probablement pas à la hauteur de votre ambition ! Posée trop bas sur le téton, c'est à dire sur l'aréole, elle ne limiterait probablement pas assez la circulation sanguine pour bien se faire sentir lors du retrait. Tout est donc un jeu d'équilibre, ni trop haut, ni trop bas!

Poser des pinces à seins

Une fois les pinces à seins posées, vous allez pouvoir tirer dessus, ajouter des poids, les attacher aux menottes, au collier... Les possibilités de ces jeux de contraintes sont quasiment infinies, les seules limites étant au final votre imagination et votre vice !

Plaisirs SM : jouer avec la douleur


La douleur est bel et bien le principal but de l'utilisation des pinces à seins.

A première vue, les pinces à seins font mal parce qu'elles mordent le téton. Et bien la plupart du temps ce n'est pas le cas ! C'est au retrait des pinces que la douleur est vive.

Pour mieux comprendre cet effet, il faut comprendre que la douleur est provoquée par le retour du sang dans le mamelon. Plus la circulation sanguine aura été coupée longtemps, plus la douleur est vive et se fait sentir dans le temps. Le jeu de la torture des seins ne commence donc pas à la pose des pinces mais à leur retrait.

Après le retrait des pinces à seins vient donc le moment de s'amuser un peu avec. Les pincer, les tordre, les titiller inflige alors de vives douleurs au soumis. Une simple et douce carresse peut devenir un vrai supplice !

Les pinces crocodile sont idéales pour ce genre de torture car après une longue pose, elles peuvent servir à mordre rapidement et plusieurs fois de suite les tétons endoloris. Coups de cravache bien ajustés ou coups de fouets produisent également de bons effets !

Vous l'aurez compris, une fois les pinces enlevées, votre imagination débordante de vice vous permettra de découvrir de nombreuses façons de décupler le plaisir Sado-Masochiste qu'est celui de la torture des seins.

Torture des seins à la roue de Wartenberg

Eviter les risques


L'utilisation de pinces à seins, étaux à tétons et autres accessoires de torture des mamelons peut comporter des risques, la plupart du temps liés à la circulation sanguine. Voici quelques conseils simples pour éviter d'infliger des dommages et blessures graves à votre partenaire.

Premièrement, il est important de contrôler régulièrement lors de votre séance BDSM que les pinces à seins sont bien placées et s'assurer qu'elles n'ont pas glissé. Cela est particulièrement valable lors de l'ajout de poids. Vous ne souhaitez probablement pas arracher ni partiellement ni totalement le bout du téton de votre partenaire...

Deuxièmement, surveiller la décoloration et l'aspect de la peau de votre partenaire. L'afflux sanguin limité voire stoppé peut avoir des conséquences irrémédiables et provoquer des blessures graves. Il est donc important de veiller sur votre soumis à ce niveau.

Attention : on peut souvent lire sur différents blogs que la séance doit se limiter à 10, 15, 20 ou 30 minutes, et bien d'autres encore. Il n'en est rien et cette idée d'un temps donné comme limite à ne pas dépasser est dangereuse! Tout dépend en réalité de la circulation sanguine, qui ne peut être la même d'une personne à l'autre et selon les accessoires utilisés. L'important est de surveiller les changements d'aspect de la peau :

  • - le blanchiment indique un manque de sang important dans les tissus,

  • - une couleur violacée soutenue indique une stagnation trop intense du sang dans les tissus

Pour les débutants, il est important d'y aller progressivement et d'apprendre avec patience les limites de ces jeux. Ceux qui en ont l'habitude savent que rester attentif est indispensable à toute pratique BDSM.

Quelles pinces à seins pour quels effets ?


Différents types de pinces à seins existent pour notre plus grand bonheur et exprimer tout notre vice. Alors, quelles pinces à seins choisir et pour quels effets ?

Les pinces à seins crocodile ou croco


C'est la forme de pince à seins la plus courante et qui comporte par ailleurs le plus de déclinaisons.

Le plus souvent, la pince crocodile est en métal comporte de petites dents. Elles sont idéales pour s'aggriper parfaitement au mamelon et sont les plus adaptées pour l'ajout de poids ou l'attache à différentes contraintes et entraves. Certaines de nos pinces à seins sont d'ailleurs vendues avec une chaine, avec un collier ou des menottes.

Il existe également des variantes de ces pinces :

  • Avec embouts en caoutchouc ou plastique pour limiter la douleur de la « morsure » de la pince.

  • Avec molette de réglage pour limiter la force de la pince.

  • Avec molette de réglage pour augmenter la force de la pince.

Sans embouts, ces pinces à tétons ont un effet douloureux vif non seulement au retrait mais également lors de la pose, ce qui en fait des outils de torture de choix. Même si ce sont les plus courantes, ce ne sont pas les plus adaptées aux débutants qui devraient les choisir au minimum avec embout.

Les sticks à tétons


En bois, en bambou ou en métal, les sticks à tétons sont de sympathiques outils de torture des seins.

Composés de deux lamelles attachées l'une à l'autre par deux bagues coulissantes, les sticks à tétons ont pour effet de limiter fortement la circulation sanguine. Lors de la pose de sticks à tétons il est fréquent de ne sentir aucune douleur. C'est une toute autre histoire au retrait !

Peu précis, il est très difficile d'équilibrer la douleur infligée aux deux tétons avec des sticks à mamelons. Avant d'utiliser des sticks à tétons, les débutant devraient commencer à découvrir plus progressivement les effets de la limitation de la circulation sanguine avec des étaux à seins.

Les étaux à seins


Les étaux à seins parraissent à première vue être des accessoires SM extrêmes. Et c'est effectivement le cas lorsqu'ils sont utilisés sans véritable limite du Dominant. Pourtant, les étaux à seins sont sans aucun doute idéaux pour les débutants grâce à leur grande capacité de réglage.

Ils limitent l'afflux sanguin, tout comme les sticks à tétons, en permettant un réglage très fin de la pression exercée. Les étaux ne provoquent aucune douleur lors de la pose et la douleur au retrait dépend véritablement de la pression exercée : elle peut être très vive ou au contraire très limitée.

Retrouvez notre sélection de pinces à seins dans la catégorie BDSM - Pinces à seins 

Voir les pinces à seins

Votre avis sur les pinces à seins


Et vous ? Comment utilisez-vous vos pinces à seins ? Lesquelles préférez-vous ?

Partagez votre expérience et vos avis sur les pinces à seins en laissant votre commentaire !

Laissez un commentaire

Répondre au commentaire

* Nom :
* E-mail : (ne sera pas publié)
* Commentaire :
Captcha